Lectures inspiréesBien-être/Spiritualité

Lune Rouge, à la conquête du féminin sacré!!

publié parOrélie 16 juillet 2017

Lune Rouge, à la conquête du féminin sacré!!

Je commence l’écriture de cet article, émue,
Quelques jours après le décès de Simone Veil
Cette féministe à qui l’on doit tant,
Cette femme à la grande âme
Et au destin hors du commun..
Je me permets donc de considérer cet article
Comme une forme d’hommage.
Et pour deux raisons:
Premièrement car sans Simone Veil,
Nous, les femmes, n’en serions pas là
Dans nos droits et la reconnaissance de nos différences.
Secondement car je suis persuadée
Que Lune Rouge aurait été un livre qu’elle aurait aimé avoir entre les mains
Et profondément aimé défendre et transmettre.

Je ne me suis jamais considérée comme féministe,
Simplement je pense, parce que mon éducation, mon héritage,
Ne m’ont jamais amenée à revendiquer quoique ce soit en ce sens…
Au contraire même!!
Mais ce que j’observe
C’est que si je n’ai jamais eu besoin d’affirmer mon égalité avec les hommes,
Je n’avais pas non plus pris la mesure du caractère sacré de mon état.
Élevée comme toi je suppose, aux alentours des années 80,
Par une famille assez classique,
Cette question ne se posait, à vrai dire, pas…
Tout relevait du processus naturel et banal des choses.
« Tu as tes règles? »… Oui!… « Bon, très bien »
« Tu as mal au ventre, des humeurs? Ça va passer, ne t’écoute pas trop. »
« Tu as des rapports sexuels??? »… Heu, oui… « Ton BAC d’abord »

C’est donc quelques années après…enfin quelques décennies plutôt!
Que je commence à remettre cet acquis en cause
Représentant un saut, que je considère comme considérable, dans mon développement personnel.
Et au delà de ça, dans ce qu’il va irradier de moi
Dans la représentation inconsciente de notre société à dominante patriarcale.
Notre entrée dans l’ère du Verseau -en 2012- sonne le glas de cette rupture,
De ce bond hors des conceptions désuètes de notre société!!

Lune Rouge écrit par l’inspirante Miranda Gray
Explore toutes les facettes oubliées, cachées de la nature féminine.
Elle permet au fil des mots de reconnecter la lectrice
A son cycle menstruel et à sa nature profonde et sacrée.
Elle revient aux fondements de l’archétype de la femme
– modèle universel issu de l’inconscient collectif qui apparait dans les productions imaginaires-
En revisitant les contes et les mythes
Et mettant en exergue l’importance pour une femme de vivre selon ses cycles,
Celui de la nature, de la lune… Selon SON rythme!!

« Le concept du lien puissant unissant les femmes à leur menstruation, à la lune, à la mesure et à la sagesse, se retrouve dans de nombreuses cultures à travers le monde et dans de nombreuses langues. Le terme « menstruation » dérive du mot latin pour « mois », qui lui-même signifie « lune ». Ces notions trouvèrent leur expression dans tout l’éventail des activités qui menèrent à la construction de la civilisation: dans l’agriculture, l’organisation sociale, l’artisanat, le commerce, l’éducation, la prédiction et la religion. Nombreux sont les mythes et images des déesses antiques qui les présentent comme enseignant à l’humanité ces matières et ces compétences. Pour cette raison, la menstruation n’était pas considérée comme une « malédiction » dont étaient victimes les femmes, mais plutôt comme un don d’où sont issues la structure et la diversité de la culture humaine. L’image de la lune comme reflet du cycle de la femme est devenue un symbole des énergies créatrices qu’elle incarne. »

Miranda Gray restitue avec justesse et objectivité
Le rôle primordiale que la femme se voyait tenir
Dans les rites, dans la société et au sein de sa propre famille
Et le respect dû à sa connaissance et à sa sagesse
Jadis érigées en modèle et particulièrement respectées.
Elle met l’accent sur le lien intuitif que la femme entretient
Avec les énergies de la vie, de naissance et de mort
Et sa capacité unique à prendre conscience d’un niveau de vie situé au delà du visible!

L’auteure nous considère comme des chamanes, des prêtresses,
Des sorcières qui se seraient débarrassées de leur ignoble imagerie.
Des femmes aux multiples facettes, telle la lune
-contrairement au soleil, symbole du masculin, à l’unique visage-
Capables d’aller explorer leur monde intérieur
Et de faire le lien avec le monde extérieur.
Se fiant davantage à leurs connaissances intuitives
Qu’à leur logique intellectuelle, caractéristique davantage masculine!

Miranda Gray va plus loin en nous proposant des outils simples
Comme le Cadran Lunaire qui nous permet,
Au delà d’identifier si, selon la date de nos règles,
Nous sommes Lune rouge ou Lune blanche,
-Cultivant ainsi un rapport au monde et à soi soit plus intériorisé, soit plus extériorisé
De comprendre davantage notre cycle
Et de suivre au plus près les différentes énergies qui nous traversent.
Ce cadran nous permet de saisir pourquoi tel jour
Nous sommes davantage extravertie, créative
Ou au contraire, plus fatiguée ou émotive.
Cependant la tenue d’un journal intime au quotidien se révèle indispensable!
On ne peut caler son rythme et comprendre toutes ces subtilités du premier coup!

Miranda nous invite aussi par des exercices de visualisation
A accepter nos énergies de transformation ou nos pulsions créatives,
A nous auto-guérir, à libérer nos énergies,
Ou encore à vivre l’étape des règles plus en conscience.
Ce ne sont là que des exemples choisis…!

Un chapitre m’a particulièrement plu!!
Il nous propose de nous reconnaitre dans notre créativité féminine
En considérant l’expression de toutes nos capacités comme étant de « L’Art »
Car selon Miranda:

« Si l’on considère « l’art » comme l’expression des énergies créatrices à travers le vécu physique et intérieur et la conscience de la vie, alors la frontière entre l’art et la vie disparaît et la vie, sous tous ses aspects, devient art. »

Alors quelle(s) femme(s) artiste(s) penses-tu être?!
Une artisane, une guérisseuse, une femme d’intérieure, une amante, une mère,
Une danseuse, une musicienne, une chanteuse, une conteuse, une écrivaine,…??
Miranda nous propose de le découvrir ou de le redécouvrir
A la lumière de références anthropologiques riches et d’exercices ludiques.
Moi, je me reconnais au moins dans 4 catégories!
M’en rendre compte m’a fait un électro-choc!
Je me suis dit: mais oui, je suis tout ça!!
Et ce qui est riche, c’est que Miranda nous incite évidemment
A faire le lien entre toutes ces parties de nous
Et de les exprimer dès que possible, sans limitation!!
Sans aucune censure!!

Ce livre est tout simplement passionnant, particulièrement inspirant!!
Je le conseille à toute femme qui ressent le besoin
De recontacter son pouvoir personnel,
Ou de gérer en douceur des passages comme les menstruations ou la ménopause,
Et à toute mère qui désire préparer en douceur
Le premier rapport sexuel de son adolescente par exemple.
Cet ouvrage est aussi un formidable outil pour renouer avec ces cycles,
Avec le caractère sacrée de sa féminité
Et avec sa sexualité, qui selon Miranda était autrefois, vénérée!
Oui, vénérée et bénit par les Dieux!!

« L’acte sexuel était perçu comme une expérience dotée d’une forte composante spirituelle, qui dépassait le plaisir sexuel: les rapports étaient une prière, une méditation, ainsi qu’une célébration de la vie et du divin. »

A la lecture d’ouvrage comme Lune Rouge
Ou Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estès
Ma sexualité et le rapport à mon intimité, à mon corps
Se sont vus modifiés, transformés..
-Au point, entre autres, de décider, le premier jour de mes règles
De prendre ma journée pour accueillir ce qui se passait en moi et de ne rien faire!-
D’où mon besoin de me poser, d’intégrer ces nouvelles données
Et de digérer ces changements,
Pour pouvoir en parler avec justesse.
Ce livre, on ne le lit pas par hasard.
On le croise à un moment clef de sa vie, de son développement.
Sa lecture fut, pour moi, ponctuée de dizaines de petits électro-chocs.
Des voiles se sont levés, une autre réalité, une autre vérité s’est dressée devant moi.
Je me suis entendue penser à plusieurs reprises: Mais oui bien sur!!
Comment ai-je pu passer à coté de cela toute ma vie?!
Pour moi, il représente la libération de quelque chose qui sommeillait en moi depuis toujours.
Et l’ouverture sur une part essentielle de mon être
Sur une forme de liberté
Que j’attendais de manière inconsciente.
L’amorce au changement dont mon féminin avait besoin.

Coïncidence ou pas…
En pleine lecture de Lune Rouge
Mes règles surgirent le jour pile de la Nouvelle Lune
Et sans aucune douleurs!
Alors que ça faisait des années que j’avais des cycles peu réguliers
Et que je me tordais de douleurs le premier jour de mon cycle!!
Non, il n’y a pas de hasard!
C’est une lecture magique qui ouvre bien des portes
Et soulève le voile sur nombre d’idées reçues, de stéréotypes et de mythes mal interprétés!
Femme libre et connectée je rêvais de devenir…
Femme libre et connectée je suis en train de devenir!!

Dans cette énergie particulière, je clôturerai donc cet article
Par une citation de notre chère Simone Veil,
Rappelant l’importance que revêt le fait d’admettre et de chérir
Nos différences qu’il est primordial de ne plus considérer comme des inégalités
Mais bien comme un privilège, une complémentarité, comme une force vitale!!

« Ma revendication entant que femme c’est que ma différence soit prise en compte, que je ne sois pas contrainte de m’adapter au modèle masculin. »

  • Lune Rouge Miranda Gray Macro Editions 18.95€
    En attendant une réédition prochaine,
    Tu peux te le procurer en e-book sur le site de Macro Editions à 12.99€

Et si tu veux approfondir le sujet, je t’invite chaleureusement
A te plonger dans Renouer avec son féminin
Le site de Camille Sfez, une de ces femmes fortement connectée
Et spécialiste des thématiques autour du féminin sacré.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire