Mes looks Vintage/ Seconde mainMode éthique

Mon gilet Emmaus: Derrière un look tendance… le mouvement citoyen!

publié parOrélie 9 février 2017

Mon gilet Emmaus: derrière un look tendance… le mouvement citoyen!

A vrai dire, lorsque je me suis installée devant mon ordinateur
Pour écrire ce nouvel article,
Je n’avais pas prévu de parler du mouvement Emmaüs.
Je commençais en vous parlant du coup de cœur que j’avais eu pour mon gilet,
De ma passion pour les vêtements vintage,
Et de mon engagement pour une mode différente: la « Slow Fashion »
Celle qui permet de préserver les ressources non-renouvelables de la planète
En nous offrant la possibilité d’acheter des vêtements de seconde main.

Je vous disais qu’à chaque saison,
J’avais trois ou quatre tenues comme ça que j’adorais porter
Composées de quelques pièces fortes
Que je m’amuse à assembler différemment
Histoire de faire un peu travailler ma créativité
Et puis que ma pièce forte du moment, c’était mon gilet
Chiné dans une boutique Emmaüs à Paris!
Et qu’assurément il avait été tricoté à la main…
En témoigne, çà et là, quelques petites erreurs de montage!!
Mais que ce n’était pas bien grave… car je le trouvais tout de même vraiment superbe!!

Et puis, je me suis arrêtée 5 minutes et je me suis dit:
Hé Orélie, tu es allée chez Emmaüs, et tu as craqué sur un pull!!
Qu’est ce qui s’est passé dans ta vie, dans ta tête, et dans notre société
Pour qu’aujourd’hui ce soit devenu branché d’aller chiné chez Emmaüs??
Que cet acte d’achat ne soit plus stigmatisé?
Qu’il devienne même pour beaucoup la norme!!
Je pense que je ne m’étais pas posé cette question là depuis des lustres!!
Et un instant, je me suis remémoré les sorties shopping avec ma mère,
– Je n’aurais JAMAIS acceptée, adolescente, de porter de vêtements venant de « là-bas »!! –
Au vu des commentaires parfois durs et cinglants que l’on pouvait avoir, enfants,
A propos de camarades considérés comme « différents » ou « moins argentés »
– Quand j’y repense… les enfants sont parfois cruels! –

Bref, tout cela pour dire que j’ai trouvé tout d’un coup dingue,
Qu’aujourd’hui, des personnes de toutes classes sociales, dont je fais partie!,
Fassent leurs courses chez Emmaüs,
Soit pour s’habiller soit pour refaire la déco de leur appart!!
Et que « chiner » soit devenu « so chic »!!
En même temps, c’est tant mieux,
Je trouve que c’est une belle avancée!
Mais ça m’a du coup interpellé sur la vocation de base d’Emmaüs…
Et là des souvenirs ressurgissent…
Et des émotions, celles que j’ai ressenti, enfant, en regardant « HIVER 54 »
Ce film des années 90 de Denis Amar avec Lambert Wilson,
Qui retrace la vie et l’engagement de l’Abbé Pierre!!
Je me souviens qu’il m’avait bouleversé!

Voilà pourquoi j’ai eu envie certes,
De vous faire remarquer que chez Emmaüs,
On trouve des trésors, laissés par des personnes, comme vous et moi,
Qui après avoir fait du tri dans leur placard,
Décident d’en faire généreusement don
Mais aussi et surtout de revenir aux fondements, à la base,
Au but premier!!
Histoire de ne pas oublier:
Pour qui et pour quoi Emmaus avait été crée??
Et aussi pour rendre hommage à cet Abbé hors norme.

Alors petit retour dans le passé, histoire de resituer un peu!
Emmaüs a été crée par l’Abbé Pierre en 1949
Pour les personnes démunies
Dans un mouvement de lutte contre la précarité et l’exclusion.
C’est donc un mouvement citoyen qui prend racine
Sur un terreau de misère sociale et humaine.
Car l’Abbé décide de créer ce mouvement
Suite à sa rencontre avec Georges Legay, un homme désespéré
Et au bord du suicide qu’il sauve en lui disant ces quelques mots:
« Je ne peux pas t’aider, mais toi tu peux m’aider à aider les autres. »

Sa modeste demeure de région parisienne se transforme donc
En auberge de jeunesse qu’il baptise Emmaüs,
Surement en référence à un épisode du Nouveau Testament,
Où le Christ qui vient de ressusciter après sa mise au tombeau
Apparaît sur la route d’Emmaüs à deux disciples désespérés de sa mort.
Ces derniers, sans le reconnaitre, lui offrent l’hospitalité.
C’est après que Jésus ait rompu le pain et prononcé ses bénédictions,
Que les deux disciples retrouvent, en le reconnaissant, la joie de vivre, l’espoir, et la foi en Dieu.
C’est donc le symbole du renouvellement de la foi et des bienfaits de l’hospitalité
Qui est exprimé ici!

Mais c’est durant l’hiver 1954, un hiver donc particulièrement rigoureux,
Que ce mouvement prend une véritable ampleur nationale.
L’Abbé Pierre réalise l’urgence de la situation pour les mal-logés.
Révolté et affecté par la situation, il lance un appel le 1er février 1954.
Celui-ci entraîne un grand élan de solidarité populaire
Et la réaction politique tant attendue pour la construction de logements!

Dès lors, cet humaniste ne cessera de s’impliquer
Au niveau international pour contrer la misère
Et inspirer les autres par le partage de ses expériences.
Il suscite d’ailleurs la création de groupes Emmaüs
Dans de nombreux pays à travers le monde.

Mon joli gilet je le dois donc en quelques sortes à cet homme
Qui s’est battu toute sa vie, jusqu’à son dernier souffle,
En s’oubliant souvent lui-même,
Pour défendre et soutenir les plus démunis.
Je le dois aussi à ces centaines de bénévoles
Qui donnent de leur temps et de leur énergie
Pour que ce soit possible et accessible ce genre de lieux…
Ce gilet, je pense donc que je vais l’aimer désormais pour d’autres raisons
Et qu’à chaque fois que je le mettrais, je le porterai avec reconnaissance!

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le mouvement Emmaüs,
Ou vous impliquer, rendez-vous sur: emmaus-france.org

Ma tenue dans le détail:

  • gilet Emmaüs 12€
  • pantalon second hand Zara 15€
  • veste fausse fourrure chinée en friperie 39€
  • baskets Veja Esplar Laether Gold 99€

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire